samedi 8 février 2014

Charpennes : FO dégèle et fait augmenter la notation de 90 % des agents concernés !

Vous avez été nombreuses et nombreux à venir solliciter votre organisation syndicale après le gel de votre note 2013 ou l'octroi de 0,25 point alors que vous en esperiez davantage.

Conformément au statut de la Fonction Publique Hospitalière nous avons accompagné les agents concernés.

Les agents ont brillement défendu leur cause, accompagnés et défendus par FO . Nous saluons l'interêt porté par la Directrice aux requêtes du personnel.

Finalement après le gel , le soleil a fini par réchauffer votre notation !  FO bien ça pour continuer à travailler dans la sérénité ......

fo-ensemble-avenir0

 

Posté par lemilitant à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


2 ans de blocage des avancements des fonctionnaires FO dit non !

 

 Le ministre de l'éducation vient de démentir une rumeur ou un propos qu'il aurait tenu au sujet du gel de l'avancement et des promotions des fonctionnaires. Cela s'inscrirait dans le cadre des discussions budgétaires sur le pacte de responsabilité engagé par le gouvernement. Rappelons que ce pacte prévoit de réduire les dépenses publiques à hauteur de 50 milliards d'euros d'ici à 2017.

 Une fois de plus les fonctionnaires sont la cible permanente des partisans de la politique  de réduction des dépenses publiques. Cela se traduit par la diminution drastique et dogmatique des effectifs qui a engendré des conditions de travail difficiles dans les services avec des situations de burn-out. Alors même que les traitements sont gelés depuis 4 ans, comment accepter en plus un gel de l'avancement et des promotions ?

 POUR FORCE OUVRIERE IL S'AGIRAIT LA D'UNE DECLARATION DE « GUERRE »

 La Fédération Générale des Fonctionnaires FORCE OUVRIERE combattra bec et ongles toute tentative de remise en cause du statut général et des statuts particuliers qui prévoient l'avancement,  la promotion et le déroulement de carrière des agents.

 La Fédération Générale des fonctionnaires FORCE OUVRIERE appelle l'ensemble de ses structures à la plus grande vigilance et les invitent à rappeler ses positions et à développer ses revendications.

 Cet épisode malheureux, même s'il est démenti, traduit bien la recherche par tous les moyens de réductions budgétaires au détriment des agents et de la qualité du service public.

 PARIS, le 6 février 2014

Posté par lemilitant à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

impressionnant ..........

1688714_10203180239094670_89199548_n

Posté par lemilitant à 07:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 6 février 2014

Vers deux ans de blocage des avancements des fonctionnaires ?

Vous espérez changer de grade dans les deux années à venir ? Devenir ASD de Classe supèrieure ou exceptionnelle.

Vous êtes OPQ vous alliez devenir Maître Ouvrier ? Ou bien Adjoint Administratif de première classe .Ah oui votre collègue infirmière devait passer au 1er grade (classe sup !) ?

D'après le journal "Les ECHOS" c'est peine perdue ! Vendredi on en sera plus !!!

Le Gouvernement s'orienterait vers un gel des avancements des fonctionnaires, de tous les fonctionnaires !Après le gel de nos salaires par le biais du gel du point d'indice depuis 2010 , voici le gel des avancements donc une nouvelle fois de la paie et des carrières !

178932_3882584830577_1457538528_70273885_1043582844_n

Posté par lemilitant à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


La colère monte dans les hôpitaux !

La colère monte contre la baisse des dépenses publiques voulue par le gouvernement et la dégradation des conditions de travail et de soins qui en résulte.

La liste des hôpitaux où, avec FO, les personnels entrent en résistance contre l’austérié s’allonge. À Saint-Nazaire, le 28 janvier, un coup de fièvre a suivi l’annonce de la suppression de cinquante postes, «une annonce, dénonce le syndicat FO, en totale opposition avec les besoins des services et des conditions acceptables pour les patients et les soignants». Il constate que les agents sont prêts à «engager le rapport de force».

Depuis des mois, FO Santé alerte sur la situation budgétaire des hôpitaux. Ces derniers se voient en effet confrontés à la baisse des dépenses publiques imposée par un gouvernement enfermé dans le pacte budgétaire européen et son dernier avatar, le TSCG (Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance). Le 24 septembre dernier, la fédération avait réuni cent vingt délégués venus d’établissements soumis aux Agences régionales de santé (ARS) et à leurs plans de retour à l’équilibre, et une délégation s’était rendue au ministère de la Santé pour exiger l’annulation de la dette des hôpitaux.

DÉPENSES AUTORISÉES ET RÉALITÉ: LE GRAND ÉCART

L’asphyxie gagne de nombreux établissements hospitaliers et la colère gronde. Le 6 décembre, des agents du centre hospitalier de Mâcon partaient en bus à Dijon réclamer une rallonge budgétaire à l’ARS. Le 10 janvier à Carcassonne, où le centre hospitalier est pourtant nouveau, les conditions de travail sont telles que les représentants des syndicats ont appelé à boycotter la cérémonie des vœux. Le 25 janvier, cinq cents personnes ont manifesté contre le projet de fermer quinze lits sur quarante-cinq à l’hôpital de Guémené-sur-Scorff, dans le Morbihan, de même que la cantine. Pour Luc Delrue, secrétaire fédéral FO Santé, «les conditions sont réunies pour appeler à la mobilisation et la grève du 18 mars».

La Fédération FO des personnels des Services publics et de Santé apporte son «total soutien aux revendications des personnels», en butte à «cette logique de réduction de l’offre de soins et d’enveloppe fermée, dictée par la loi HPST [Hôpital, patients, santé et territoires –NDLR], qui remet en cause l’égalité d’accès au service public». Une logique qui semble mal maîtrisée. Le 24 janvier, dans un communiqué sur la situation financière des hôpitaux publics, Bernard Cazeneuve, ministre du Budget, affirmait, satisfait, qu’en 2013 «les dépenses d’assurance-maladie ont été inférieures d’au moins un milliard d’euros par rapport à l’objectif fixé initialement». Sauf qu’au même moment on apprenait que la situation budgétaire des hôpitaux publics s’était dégradée, la Fédération hospitalière de France annonçant «400 millions de déficit» pour 2013, contre 150 millions l’année précédente. Son président, Frédéric Valletoux, est clair: «Cela vient d’un décalage entre nos autorisations de dépenses et l’évolution de nos charges.»

Posté par lemilitant à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 3 février 2014

Les nouvelles grilles des catégories C : c'est ici et maintenant !

 14_NOUVELLES_GRILLES_CAT_C_1

Posté par lemilitant à 05:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 1 février 2014

L'appel du 18 mars 2014 !

maily_greve_18_mars

 

Tout savoir et tout comprendre ce qu'il va se passer dans le pays ce jour là !

DSC_0008

Posté par lemilitant à 08:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 30 janvier 2014

jean claude Mailly à LA TRIBUNE !

Grand Meeting de FO du 29 janvier 2014

Posté par lemilitant à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]