mardi 26 août 2014

Appels sur portables des agents et retours sur repos : ça suffit ! FO dit STOP !!!

 

C’est devenu au fil du temps le sport national des Directions de Soins des HCL et aussi du GHG :

 

  • L’appel téléphonique des cadres de proximités sur les portables ou fixes des agents IDE, ASD et ASHQ pour palier aux absences inopinées. Ces appels ont pour missions des demandes de modifications de roulement, des demandes de retours sur repos …

Vous n’êtes pas tenus de transmettre vos numéros de téléphones portable ou fixe à vos cadres.

L’employeur ne peut pas vous déranger sur vos portables car vous n’êtes pas payés comme du personnel en astreinte à domicile.

 

La Direction de l’hôpital doit posséder vos coordonnées téléphoniques comme elles vous ont été demandées au préalable que dans l’hypothèse du déclanchement du Plan Blanc.

La Direction de l’hôpital peut utiliser vos coordonnées uniquement dans ce cadre précis.

 

Lors de ces appels, vous êtes dans votre vie privée, en famille avec vos conjoints , vos enfants , bref pas au travail et pourtant ils n’hésitent pas à vous déranger pendant vos repos sur heures ou même pendant vos CA ! La main d’œuvre pas cher et corvéable à merci !

 

ARRËTEZ DE NOUS CULPABILISER ET EMBAUCHEZ !

 

« Ah vous comprenez vos collègues sont seuls … » « Il manque du monde »

  • Les retours sur repos répétés conduisent à une situation de burn out , d’épuisement professionnel de l’agent hospitalier. Cela engendre des arrêts de travail long et fragilise les professionnels. Les HCL ont supprimé ces dernières années  1300 postes pour répondre à une politique d’austérité voulue sous la Présidence SARKOZY et HOLLANDE.
  • Les conditions de travail déjà dégradées ont empiré et l’absentéisme croît.
  • Les personnels n’ont a payer l’austérité par la double peine : le blocage des salaires et les retours excessif sur repos.
  • FO Santé HCL revendique la mise au stage de tous les contractuels

 

Exigez vos repos (RH/RF), vos RTT et vos CA .La Direction Générale doit utiliser ses crédits de remplacements et si ces derniers ne suffisent plus, qu’elle s’adresse à l’ARS !

Enfin si l’ARS est démunie, sa Directrice demandera au Ministère de la Santé !

 

Le 4 décembre, je vote FO ! Défendez vos intérêts, nous vous accompagnerons !