mercredi 27 novembre 2013

Communiqué de FO HCL suite à l'aide de l' Etat pour HEH et Louis Pradel :

Les Hospices Civils de Lyon : les nouveaux Grecs de la Fonction Publique Hospitalière ?

 

Après une semaine passée où les nuages noirs s’accumulaient sur l’avenir des HCL à travers les différents communiqués, laissant croire que les aides gouvernementales ne seraient pas versées, le sauveur des services publics lyonnais et grands-lyonnais (peut-être même Grand-Métropolitain !) et accessoirement Président du Conseil de Surveillance des HCL, a annoncé  ce jour la décision du COPERMO  dans un communiqué de presse dont FO possédait un exemplaire depuis… le 22 Novembre 2013.

Le Syndicat FO des HCL pourrait se réjouir  de l’octroi de 95 Millions d’Euros (et 16 ME  annuels sur 11 ans) pour la mise en œuvre du plan « Horizon 2017 » (qui inclue la rénovation des Hôpitaux Herriot et Pradel).

Mais les HCL sont dans la même situation que connaissent les Grecs : pour revenir à l’équilibre financier et rembourser les aides octroyées par les tutelles (Ministère, ARS, Grand Lyon, Ville de Lyon), il leur faudra :

 -privatiser les  services n’étant pas le « cœur de métier de l’hôpital » :

  • Entretien des locaux (850 agents concernés),
  • Transports logistiques (biologie, repas),
  • Création d’un GCS pour la lingerie,
  • Et certainement demain la privatisation de la cuisine, de la biologie, des différents corps de métiers de maintenance, GIE divers….

-rentrer dans une course à la rentabilité via « l’Activité » dans la logique de la loi HSPT qui n’est qu’un leurre car dans le cadre de l’enveloppe fermée de la T2A, l’augmentation de l’activité fait automatiquement baisser la valeur de l’acte.

Pour FO, ces aides toxiques sont un cadeau qui va nous coûter cher: accentuation  des restructurations et  baisse de la masse salariale avec pertes d’emplois et gel du point d’indice.

Cette logique de « business plan » est en opposition avec la notion de Service Public Hospitalier. C’est pourquoi la revendication posée au Ministère de la santé le 24 Septembre 2013 par notre Fédération demandant l’effacement des dettes des hôpitaux publics et l'abrogation de la Loi HPST est d’autant plus d’actualité.

Posté par lemilitant à 20:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,