mardi 14 octobre 2014

l'absenteisme à l'hôpital : l' impossible équation !

Les arrêts de travail des personnels hospitaliers pour raison de santé ne cessent d’augmenter. Tout le monde s’en émeut mais aucun décideur n’est en capacité de régler le problème !

Si rien n’est fait, dans moins de 5 ans, l’hôpital public ne pourra plus fonctionner.

Aujourd’hui les exemples de dysfonctionnements se multiplient.

.

Lorsque les syndicats FO dénoncent le manque d’effectifs, les directeurs répondent que c’est avant tout un problème d’organisation! Mais qui est responsable de l’organisation ? Ce sont les directeurs !

.

Ils avouent ainsi leur incapacité à mettre en œuvre les bonnes solutions, essentiellement par une apparente incompétence, comme c’est le cas au CHU de Poitiers, détenteur de nombreux records en matière d’arrêts de travail des personnels pour raison de santé.

Pour les mêmes résultats un agent hospitalier serait licencié pour insuffisance professionnelle ! Mais ici, les pouvoirs publics apprécient les directeurs sur leur seule capacité à contenir ou à réduire les dépenses. Ils peuvent massacrer le personnel sous les applaudissements et de l’Agence Régionale de Santé et du ministère de la Santé.

.

A u CHU de Poitiers par exemple, l’absentéisme est de 12,53 %

C’est-à-dire que tous les jours plus de 550 agents sont arrêtés pour des raisons de santé sur les 4 400 que compte l’établissement. Le CHU de Poitiers détient le record absolu des CHU en nombre d’agents en Congés de Longue Maladie (CLM) et en Congés de Longue durée (CLD) et une augmentation des arrêts maladie de 110% entre 2008 et 2011 ! (de 4,42 jours par an et par agent en 2008 à 9,29 en 2011)

Pour répondre à ce fléau la direction a recruté un psychologue !!!!!!

La Cour des Comptes a établit un rapport sur ce CHU et relève que, depuis plusieurs années, la direction s’est lancée dans une forte recherche d’une maîtrise des dépenses de personnel qui débouche sur des situations tendues dans certains services, les remplacements et les heures supplémentaires ne compensant que très imparfaitement les absences.

La Cour des Comptes souligne que le CHU ne dispose pas d’outils suffisants de pilotage permettant de mesurer la charge de travail et les effectifs nécessaires.

 

Nous voilà au cœur des raisons essentielles de l’absentéisme.

Un pilotage à vue, sans outil de contrôle, sans observer les charges réelles de travail et bien sûr, sans donner aux services les effectifs nécessaires pour un travail de qualité. Comme le souligne ici la cour des comptes, voilà un établissement qui, comme de nombreux autres, est incapable de mesurer la charge de travail et les effectifs nécessaires ! Le seul objectif poursuivi reste la réduction des effectifs sans se soucier des charges de travail, de la qualité et des soins et des conditions de travail des personnels.

Dans ces conditions, l’augmentation des absences pour raison de santé ne peut que se poursuivre !

En conclusion le manque de personnel ainsi organisé par les pouvoirs publics entraîne une surcharge de travail qui provoque des absences qui à leur tour aggravent ce constat. A terme, les hôpitaux ne pourront plus fonctionner.

Les cadres demandent toujours, les directeurs de soins répondent parfois, les directeurs d’hôpital refusent systématiquement, les Agences Régionales de Santé privent les hôpitaux de moyens, le ministère de la Santé et le gouvernement regardent sans broncher ayant pour seul objectif de réduire les dépenses, quitte à assassiner la qualité des soins et les conditions de travail des personnels hospitaliers.

Dans ce contexte la fédération FO considère à juste raison que tous les débats engagés pour le dialogue social, la qualité de vie au travail et la prévention des risques psychosociaux ne sont que des artifices inopérants et déconnectés de toute réalité.

.


La seule solution pour réduire les absences

pour raisons de santé :

Seule une prise en compte des charges réelles de travail pour déterminer les effectifs nécessaires à un poste de travail sera de nature à améliorer les conditions de travail des personnels et donc, la qualité des soins et donc, la qualité de vie au travail !

Posté par lemilitant à 05:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 13 octobre 2014

vote-fo

Posté par lemilitant à 21:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 8 octobre 2014

FO s'adresse à la Ministre de la fonction publique : augmentation de 8 % de la valeur du point d'indice et 50 pts pour tous !

Madame la Ministre,

Force Ouvrière, forte de son indépendance, a toujours été claire dans ses revendications et ses positionnements. Il en sera de même aujourd’hui.

Nous rappelons que FO revendique une refonte et une revalorisation de la grille indiciaire intégrant une part des primes, ce qui explique notre présence à cette réunion.

Pour autant, Madame la Ministre, le démarrage du chantier sur l’amélioration des carrières ne pouvait pas plus mal débuter.

Le projet de loi de finances 2015 présenté par votre gouvernement s’inscrit dans le cadre de la réduction de 50 milliards des dépenses publiques. Pour Force Ouvrière, le pacte de responsabilité qui est partie intégrante du programme de stabilité avec la réduction de 50 milliards des dépenses publiques sont responsables du gel du point d’indice et des suppressions de postes.

Pour FO, soutenir le Pacte de responsabilité, c’est entériner le programme de stabilité et ses conséquences.

Pour rester sur le sujet qui nous concerne aujourd’hui, les 1,4 milliards d’euros d’économies à faire sur la masse salariale  dans la Fonction publique d’Etat annoncées lors de la présentation du PLF 2015 sont inacceptables.

Comment voulez-vous, Madame la Ministre, que Force Ouvrière et les fonctionnaires puissent vous croire quand vous annoncez, sans plus de précisions, avoir un budget pour améliorer leur carrière et leur grille indiciaire ?

Pire ! Au-delà de l’inacceptable gel de la valeur du point d’indice, FO craint que ces économies drastiques entrainent une réduction des déroulements de carrière. FORCE OUVRIERE rappelle que les avancements d’échelon de manière anticipée, les taux de promotion, l’amélioration des régimes indemnitaires et les plans de requalification doivent être maintenus et appliqués.

FO rappelle également son hostilité totale à toutes suppressions de postes. Contrairement aux engagements du Président de la République, TOUS les postes ne sont pas remplacés lors des départs en retraite et les suppressions continuent de manière intolérable dans les ministères non prioritaires.

A ce tableau catastrophique qui ôte toute attractivité à la Fonction publique, qui dégrade les conditions de vie et de travail des agents, qui porte une responsabilité incontournable sur les risques psycho-sociaux, il faut ajouter depuis hier la publication du décret n° 2014-1133 relatif à la procédure de contrôle des arrêts-maladie des fonctionnaires.

Quant à nous vanter la mobilité ou l’amélioration de la gestion des ressources humaines comme une attente des agents, c’est simplement méconnaitre leurs attentes.

Enfin, FORCE OUVRIERE rappelle son attachement indéfectible au Statut général et aux trois versants de la Fonction publique. De ce fait, nous sommes totalement opposés aux cadres professionnels interministériels ou trans fonctions publiques.

Vous l’aurez compris, Madame la Ministre  la coupe est pleine !

Votre gouvernement doit entendre les revendications de Force Ouvrière et des fonctionnaires.

      ♦ 8 % d’augmentation de la valeur du point d’indice et attribution de 50 points de manière uniforme sur la grille.

      ♦ Arrêt des suppressions de postes et mise en adéquation des besoins et des moyens.

      ♦ Refonte et revalorisation de la grille indiciaire intégrant une part des primes.

Madame la Ministre, comme vous le savez, le mécontentement se traduira d’une manière ou d’une autre.

Après le Comité confédéral national de Force Ouvrière des 2 et 3 octobre derniers, FORCE OUVRIERE est d’ores et déjà en ordre de marche au niveau interprofessionnel pour fédérer et organiser le rapport de force pour faire échouer une politique d’austérité qui est triplement suicidaire politiquement, économiquement et socialement.

Merci de votre attention.

 

Fait à PARIS, le 7 octobre 2014

Posté par lemilitant à 04:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Fonctionnaires : contrat de 5 ans à la place de l'embauche à vie , rétablissement du jour de carence,suppressions de postes...

Voici les propositions soutenues par Mr SARKOZY pour les trois fonctions publiques : Hospitaliére , d'Etat et Territoriale

  • contrat de 5 ans à la place du contrat à vie d'un fonctionnaire
  • rétablissement du jour de carence
  • rétablissement de la suppression d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite
  • âge légal du départ à le retraite porté rapidement de 62 à 63 ans ( pour le privé et le public ) soit une retraite à taux plein à 68 ans

FO dénonce cette nouvelle dérive libérale qui a pour but de satisfaire les marchés financiers et l'union Européenne avec la  bénédiction du FMI .

La fonction publique compte 5,5 millions de fonctionnaires .

Non à l'austérité de gauche , de droite ou syndicale !

L'austérité est économiquement , socialement et démocratiquement suicidaire  !

siteon0

 

Posté par lemilitant à 06:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 1 octobre 2014

Posté par lemilitant à 19:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

il faut sauver le service public ! le livre de FO dans toutes les librairies , 3 euros !

Jean-Claude Mailly écrit sur le service public

 

Sortie en librairie du livre de Jean-Claude Mailly : Il faut sauver le service public (Flammarion).

L’objet de cet ouvrage est de montrer les enjeux des services publics de proximité soumis à des réductions de moyens, d’effectifs et d’implantations locales. Ce retrait de l’action publique conduit, dans certains endroits, à une véritable désertification de la République et à des dérives. Le livre se base essentiellement sur 250 exemples concrets locaux et très précis issus de toutes les régions. Y sont rappelées également les positions et revendications Force Ouvrière et à la veille des élections qui auront lieu dans les trois versants de la fonction publique le 4 décembre prochain.

Posté par lemilitant à 19:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 29 septembre 2014

le travail en 12 heures mis en examen ! un documentaire de quatre pages à lire pour voir si c'est vraiment bien les douze heures

Le_Travail_en_12_heures_mis_en_examen1

cliquez sur le lien au dessus

 

VOUS ALLEZ TOUT SAVOIR ET TOUT COMPRENDRE

 

Posté par lemilitant à 19:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]