mercredi 25 février 2015

le 9 avril je rejoins la gréve générale !

Posté par lemilitant à 04:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 24 février 2015

GHG : congés annuels pendant l'été , CA sur week-end et R - récupérer ! le cahier de revendications des personnels soignants

 

Vos militants FO ont rencontré jeudi à 12 h , la Directrice des Soins du GHG et la Cadre Supérieure de Santé de notre hôpital.

L’objet de la rencontre était la pose des CA en période estivale, la pose des CA sur week-end et les R- à récupérer.

 

              Nous avons donc apporté les revendications des personnels.

 

A savoir, la possibilité de poser si besoin plus de CA en été, la pose de CA sur week-end et la possibilité de prendre ses R- à la convenance du personnel.

 

Les CA en été sont de 21 jours de date à date, toutefois la faisabilité d’octroyer 2 ou 3 jours supplémentaires à la demande de l’agent sera étudié .

 

Possibilité de poser des CA sur week-end et c’est au Cadre de manager  cette situation. Les CA sur week-end peuvent être posés à l’avance et sur la trame annuelle.

 

Enfin, en ce qui concerne les R- à récupérer, là aussi nous savons obtenu la mise en place sur le planning annuel la possibilité que les agents établissent avec la Cadre de proximité les jours qu’ils désirent être de repos. Nous avons déjà obtenu cette mesure pour l’équipe de nuit .

 

FO est pour l’épuration des comptes d’heures à condition que l’agent puisse prendre ses repos quand ça l’arrange et c’est normal puisque l’agent possède des heures supplémentaires du fait du retour sur repos.

 

Nous avons aussi fait remarquer que les appels téléphoniques sur les portables des agents pour retours sur repos et modifications de trame n’avaient pas lieu d’être. Les agents ne sont pas payés en astreinte à domicile et n’ont pas à être déranger. L’Administration peut le faire qu’en cas du déclanchement du Plan Blanc.

 

FO comprends bien que tous les agents ne pourront partir en vacances en même temps pendant la période estivale ou sur période de vacances scolaire, l’hôpital doit tourner !

 

Toutefois, il nous a semblé incontournable d’apporté à la Direction le cahier de revendications des personnels.

 

Les efforts doivent être partagés pour préserver une meilleure qualité de vie au travail dans des conditions de travail sans cesse plus difficiles.

Mais dans la vie quotidienne, il n’y a pas que le boulot, la vie de famille des professionnels doit être préservée !

dimanche 22 février 2015

Le nouvel ordre social de M. Valls ! Attendons pour voir ....

Le "nouvel ordre social " que prône le Gouvernement  VALLS sera présenté aux organisations syndicales  mercredi. 

C'est sans doute une nouvelle mesure d'austérité visant à defricoter le Code du Travail qu ' annonce cette  nouvelle  réforme  .

Qui dit  "réforme structurelle " laisse planer un "en moins dans la gamelle " pour les salariés  ! 

Posté par lemilitant à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 18 février 2015

le 9 avril gréve et manifestation interprofessionnelle FO CGT SOLIDAIRES contre l'austérité !

La CGT et Solidaires répondent positivement à l'appel de FO pour une journée de gréve et de manifestation interprofessionnelle PUBLIC/PRIVE le jeudi 9 avril 2015 .

FO HCL se félicite de cette intersyndicale retrouvée pour contrer ensemble la politique d'austérité du Gouvernement qui conduit entre autres à la destruction du Service Public et de ses hôpitaux !

FO, CGT et SOLIDAIRE appelent à la GREVE INTERPROFESSIONNELLE LE
09 AVRIL 2015
 
Contre la loi HPST
Contre Le pacte de solidarité
Contre la loi Macron
Contre le projet de loi M Touraine

 

Posté par lemilitant à 10:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 16 février 2015

HCL : prime de service 2014 payée en mars 2015 : combien allez vous toucher ?

LA VALEUR DU POINT EST DE 0,3721

News Gif Icon Alert icon ani.

 

CONSULTEZ LE TABLEAU POUR CALCULER VOTRE PRIME :  prime2015

Posté par lemilitant à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


jeudi 12 février 2015

les hôpitaux doivent faire l'économie de 270 millions d'euros et supprimer 7 000 postes !

Le 4 février dernier, la Ministre de la Santé a présenté aux conférences hospitalières (FHF, conférences des directeurs et conférences médicales des CHU, des hôpitaux, des établissements de psychiatrie) un plan d’économies budgétaires de 3 milliards d’ici 2017 accompagné des réformes structurelles nécessaires au financement du pacte de responsabilité. Ainsi la Ministre justifie-t-elle des Objectifs Nationaux des Dépenses d’Assurance Maladie (ONDAM) « historiquement bas ».

La réduction des capacités hospitalière, des effectifs … et de la masse salariale sont les principales « orientations » qui devront être mises en œuvre par les directions d’établissement, sous le contrôle des ARS.

Les hôpitaux sont sommés de prendre le « virage de l’ambulatoire ». Dès 2016, ils devront réaliser la moitié des actes de chirurgie en ambulatoire (62% en 2020). Il s’agit de réduire massivement les capacités actuelles de chirurgie pour dégager des économies en personnels et en fonctionnement des services.

Les hôpitaux sont fermement invités à « maîtriser leurs effectifs et leur masse salariale », à « mutualiser les services » dans le cadre des futurs (projet de loi santé) Groupement Hospitaliers de Territoire (GHT). D’ici 2017, les hôpitaux devront tous avoir adhéré à un GHT. Objectif : une économie de 270 millions d’euros par la réduction de près de 7 000 postes. Les GHT devront, selon la Ministre, constituer de « puissants leviers de la recomposition de l’offre de soins ».

La Ministre compte sur les directeurs pour réaliser ces 3 milliards d’économie : « il faut emporter avec vous l’ensemble de la communauté hospitalière. (…) Il y aura des résistances (…) il vous faudra convaincre. »

Enfin anticipant le refus de cette cure d’austérité elle précise : « la situation sociale de vos établissements devra être une préoccupation » « il y aura des difficultés à assumer dans vos équipes. »

Pour FO, ces mesures vont contraindre à la réduction importante de voilure pour les hôpitaux, les personnels et les patients, à la remise en cause de droits statutaires et d’acquis locaux. Ce n’est pas acceptable.

Ce plan soulèvera le mécontentement et la mobilisation des personnels et de leurs organisations syndicales, FO en premier.

C’est pourquoi FO demande l’arrêt de cette politique d’austérité ce qui passe par l’abandon du pacte de responsabilité et du projet de loi santé, l’arrêt des fermetures de lits, de services et des suppressions de postes, l’abandon des GHT et des contrats de retour à l’équilibre et l’effacement de la dette des hôpitaux.

FO prend acte et se félicite de la position de l’Inter Syndicat National des Internes et des Chefs de Clinique Assistants des Hôpitaux, qui réclament le retrait du projet de loi de santé.

FO réaffirme ses revendications pour la défense du statut, la titularisation des 245 000 contractuels, les créations de postes nécessaires et la revalorisation de la rémunération et déroulements de carrière des personnels.

Décidément, plus que jamais une réaction commune d’ampleur nationale en préparant une journée de grève interprofessionnelle et de manifestations, sont justifiés.

D’ores et déjà plusieurs organisations syndicales de la fonction publique hospitalière ont décidé de répondre à cette nécessité de bloquer l’austérité et faire aboutir les revendications

image5

Posté par lemilitant à 05:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 11 février 2015

Congés annuels , pose de CA sur week end et récupérations des" R moins " FO VA POSER LES REVENDICATIONS DES PERSONNELS DU GHG !

Devant le mécontentement des personnels soignants du GHG , le syndicat FO majoritaire s'apprête à poser les revendications du personnel !

Nous vous tiendrons informés de la tenue des négociations !

info-flash

image2

Posté par lemilitant à 20:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]

vers une grève et manifestation interprofessionnelle FO / CGT contre l'austérité à PARIS ?

dsc_2084_3388

Peut être une grève et manifestation interprofessionnelle FO / CGT fin mars début avril 2015 ?

 

Posté par lemilitant à 19:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le XXIIIe Congrès confédéral FO s’est tenu du 2 au 6 février à Tours avec 3 117 participants et 15 délégations internationales. La lutte contre l’austérité, le développement de l’organisation et la place des femmes ont constitué les grandes thématiques des interventions.

En deux jours et demi, 163 intervenants se sont succédé à la tribune. Dans son discours d’ouverture, Jean-Claude Mailly avait souhaité faire du développement syndical le « fil rouge » de ce congrès.

Beaucoup de militants ont salué la progression de FO dans les trois versants de la fonction publique, une victoire de « toute l’organisation, des UD aux camarades du secteur privé », a souligné Didier Bernus. L’organisation progresse aussi dans le privé, passée de 12 à 53 % chez Fibre Excellence en dix ans, devenue majoritaire chez Schneider.

Le développement se fera notamment par un travail de terrain en direction des jeunes et des femmes. La question de l’égalité s’est pour la première fois imposée à la tribune. Jean-Claude Mailly a appelé plusieurs fois à améliorer leurs responsabilités syndicales, sans imposer des quotas mais par une mobilisation de tous.

« Elles représentent 45 % des adhérents, mais seulement 5 % des membres de la CE confédérale et 38 % du Bureau », a souligné Béatrice Clicq de FO Com. Pascal Lopez de Sanofi, l’un des rares hommes à avoir abordé la question, a rappelé qu’elles étaient aussi les plus touchées par la crise.

Le pacte de responsabilité, qui « permet d’arroser encore plus les actionnaires », selon Hervé Quillet, la loi Macron, « quintessence de la politique ultralibérale du gouvernement », selon Serge Legagnoa, et la réforme territoriale qui, en passant à treize régions, « n’a jamais autant éloigné le service public de proximité des citoyens », selon Christian Grolier, étaient également au cœur des interventions.

Grève interprofessionnelle

La culture, l’hôpital, les prestations sociales, tous les services publics sont impactés. Dans les directions de Bercy 50 000 emplois ont été supprimés en vingt ans, a rappelé Philippe Grasset. « On nous dit qu’il faut désintoxiquer les gens de venir nous voir », a ajouté Hélène Fauvel des impôts.

Le privé n’est pas épargné. Chez Doux, où 1 000 postes ont été supprimés, Nadine Hourmant a évoqué « le séisme social dans l’agroalimentaire du Finistère ». Et « chez les opérateurs historiques de téléphonie, 60 000 emplois ont été détruits depuis l’introduction du low cost », a ajouté Philippe Charry de FO Com.

Cette attaque contre les acquis sociaux et les droits des salariés est mondiale, comme en ont témoigné les délégations étrangères venues du Brésil, du Japon…

En réaction, l’heure est au combat. « L’enjeu du congrès, c’est d’organiser la résistance », a lancé Frédéric Bochard du Puy-de-Dôme. Dans son département, les grèves se multiplient, à l’hôpital comme dans les collèges. 

De nombreux intervenants ont appelé à une grève interprofessionnelle, à laquelle Jean-Claude Mailly s’est déclaré favorable, « pour faire bouger le gouvernement et le patronat » et « redonner confiance à tous les salariés ».

aa1628cf018ede38bc074c126007deae

Posté par lemilitant à 19:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 9 février 2015

FO MARSEILLE TROP FORT !!!!

Marc Katramados Hôpitaux 13

Posté par lemilitant à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]