mardi 25 mars 2014

HOSPITALIERS : les nouveaux chiffres à retenir ! c'est ici ............

 

TRAITEMENT DE BASE BRUT ANNUEL
Au 1er février 2014

VALEUR DU POINT : 4,63029 € brut
INDICE 100 (indice majore 203) = 5 556,35 € brut annuel

MINIMUM DE TRAITEMENT

1 430,76 € bruts mensuels (indice majoré 309)

Retenue pour pension :

9,14 %

C.S.G. :

7,5 %
de 98,25 % du (traitement brut + Indemnité de résidence + Supplément familial de traitement + Indemnités)

R D S :

0,5 % de 98,25 % du (traitement brut + Indemnité de résidence +Supplément familial de traitement + Indemnités)

CONTRIBUTION SOLIDARITÉ (au 1er juillet 2010) :

1 % du traitement total net
(Hors CSG et RDS) - exonération si traitement total net inférieur au traitement brut IB 296

RAFP (Retraite Additionnelle de la Fonction Publique)

Base de cotisation : les primes et indemnités dans un plafond de 20 % du traitement indiciaire.

Taux de cotisation 10 %
  • 5% employeur
  • 5% fonctionnaire

Ex : un agent gagne 2 600 € par mois dont 2 000 € de traitement. La base de cotisation est de :
2 000 € x 20% soit 400 €

La cotisation est de 40 €, la part de l'agent est de 20 €

SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT (au 1er juillet 2010)

1 enfant : 2,29 €  
2 enfants - Minimum : 73,04 € Plafond : 110,27 €
3 enfants - Minimum : 181,56 € Plafond : 280,83 €
Au délà de 3 enfant - Minimum : 129,31 € Plafond : 203,77 €

Posté par lemilitant à 20:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 22 mars 2014

734387_10203502274945365_1849738720_n

Posté par lemilitant à 06:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

C'était BLONDEL ! hommage à un grand syndicaliste de l' Histoire.

La disparition de Marc Blondel a plongé l’OIT dans les
mêmes sentiments de perte et de tristesse que ceux
ressentis dans les rangs du mouvement syndical français
et international.
La personnalité de Marc, son franc-parler, son impatience
et son emportement vis-à-vis des comportements et
opinions avec lesquels il était en désaccord, pourrait
laisser penser qu’il n’était pas naturellement adapté aux
procédures diplomatiques et parfois lentes de l’OIT.
Mais la réalité était tout autre. Il a été pendant vingt-
quatre ans membre du groupe des travailleurs au sein
du conseil d’administration de l’OIT, endossant le rôle de
leader à de nombreuses occasions et joignant à ses
contributions l’énergie et l’engagement dont il faisait
preuve dans tout ce qu’il entreprenait.
À la surprise de beaucoup, il était prêt à travailler dur et
longuement sur des processus bureaucratiques de l’OIT
des plus compliqués. Et, ce qui ne surprendra personne,
Marc était l’un des deux signataires de la plainte
déposée en 1982 contre le gouvernement de la Pologne
pour violation des droits syndicaux, faisant suite à la
déclaration de la loi martiale. Cette plainte qui a abouti
sur une commission d’enquête largement reconnue
comme déterminante dans le changement historique qui
a eu lieu en Pologne et en Europe, amenant Lech Walesa à
reconnaître ses «
contributions significatives aux change-
ments qui ont entraîné la démocratie
» dans son pays.
En fait, l’engagement de toute une vie de Marc à l’OIT (il a
continué à servir, dans le cadre du syndicat du personnel
de l’OIT, au Comité des retraites jusqu’à sa mort) n’est pas
surprenant pour ceux qui le connaissaient vraiment.
C’était un internationaliste totalement convaincu.
Il était dévoué et a consacré sa vie à la lutte pour la justice
sociale. Il comprenait que la loi internationale est cruciale
pour la défense des droits des travailleurs. Il excellait dans
les arts oratoires et les processus politiques, et il avait
trouvé en l’OIT une scène mondiale pour les exercer.
Intransigeant, loyal envers les gens et les principes et mû
par un engagement infatigable envers les causes qu’il
défendait, Marc se souciait réellement de l’OIT et l’a
servie comme peu l’ont fait.
Guy Rider
Directeur général de l’OIT
©Fanny Tondre/REA
Marc Blondel était un syndicaliste. C’était un guerrier
au service de la classe ouvrière internationale et un
pilier central des développements de la CGT-FO.
Marc était un homme de débat féroce et passionné, à la
langue aiguisée et à la repartie rapide avec parfois un sens
de l’humour caustique. Au-delà de ça, il y avait aussi Marc
le formateur et le mentor dont nous avons tous appris
quelque chose.
Beaucoup d’entre nous le connaissaient surtout des
couloirs de l’OIT à Genève, où son dévouement en
faveur des droits des travailleurs et du dialogue social
est légendaire.
Ses collègues de la francophonie syndicale pouvaient
également compter sur sa défense acharnée de la culture et
de la langue française, à la fois au sein et en dehors de l’OIT.
Marc, tu vas nous manquer et alors que les salariés ont
cette semaine souffert d’une perte tragique, ton esprit
perdurera dans la lutte pour les droits et la justice sociale.
Sharan Burrow, Secrétaire générale

de la Confédération syndicale international

Posté par lemilitant à 06:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


mercredi 19 mars 2014

exclusif Gériatrie: La motion sera transmise au DG des HCL.FO demande le retour des congés Gériatriques !

LIRE LA MOTION :                     Motion_violence_GHG_19_03_2014

 

Posté par lemilitant à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 18 mars 2014

LE GHG EN FORCE !!!

1904074_10201595335182084_1627199120_n

Posté par lemilitant à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

1977446_1489157131305690_1200320583_n

1977446_1489157124639024_547194964_n

1904247_1489156664639070_1731945985_n

Posté par lemilitant à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]