samedi 31 août 2013

Non à l'allongement de durée de cotisation ! le nouveau tract FO !

tract_retraites_2013def_1_

LIRE LE NOUVEAU TRACT FO

 

 

Posté par lemilitant à 05:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


mercredi 28 août 2013

la notation 2013 arrive . La direction ne pourra plus geler votre note suite à votre congé maternité ou pathologique !

« D’ores et déjà, il sera rappelé à l’ensemble
des employeurs publics que les congés maternité,
les congés pathologiques et maladie afférents
à la grossesse et les congés d’adoption ne
doivent pas avoir d’impact sur le déroulement de
carrière, ni affecter la rémunération des agents. En
effet, les procédures permettant d’apprécier la manière
de servir (évaluation, réduction d’ancienneté,
attribution de primes) ne doivent pas aboutir à pénaliser
les agents concernés, durant les périodes
d’absence ou du fait d’absence liée au congé ».  

La direction ne pourra pas y échapper car c'est désormais la loi , il s'agit du protocole d'accord sur l'égalité professionnelle du 8 mars 2013 !

FO considérait cette pratique de geler la note des agents féminins hospitaliers à cause des congés maternités et tout arrêts liés au fait d'enfanter etait de la discrimination envers les femmes !      

    

Posté par lemilitant à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 27 août 2013

Retraites : 43 ans de cotisation en 2035 ! Innaceptable pour FO ! Tous en gréve et en manifestation le 10 septembre !

Le gouvernement vient d'annoncer le passage à 43 ans de cotisation pour 2035 . La CSG ne sera pas augmentée mais les cotisations salariales et patronales le seront de 0,5 % de façon progressive dés 2014 .

Pour avoir une retraite à taux plein il faufra travailler 41,3 ans en 2020 42 ans en 2023 42,3 en 2026 42,5 en 2029 42,9 en 2032 et 43 en 2035 !

La mise en place en 2015 d'un compte personnel de prévention de la pénibilité sera réservé qu'aux nouveaux salariés ,20 % des salariés du privé seront concernés.Ce qui leur permettera de partir à la retraite plus tôt ou de bénéficier d'une formation.( si ils ne sont pas mis en invalidité avant !)

Cependant pour nous hospitaliers , pour les soignants cela sera encore des années de travail en plus et pour les autres ( ouvriers , administratifs ) aussi !

FO souligne que c 'est la sixième réforme en 20 ans ! En effet , en 1993 , 1995 ,2003,2007, 2010 et 2013 ...

à chaque fois pour augmenter la durée de cotisation avec l'aval ces dernières années de la CFDT favorable à ce que les salariés travaillent plus longtemps !

Par ailleurs , les salariés du public comme du privé ne pourront atteindre 43 ans de travail et devront partir avant ce qui entraînera une décôte et une pension de misère !

le Gouvernement de Hollande donne un signe fort aux marchés financiers et à Bruxelles ! Comme l'a fait Sarkozy en 2010 !

TOUS EN GREVE ET EN MANIF A LYON LE 10 SEPTEMBRE 2013

MANUFACTURE DES TABACS / BELLECOUR 10 H 30

Posté par lemilitant à 19:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 21 août 2013

pénibilité et retraite : la position de FO

Le secrétaire général de Force ouvrière (FO), Jean-Claude Mailly, a estimé sur RFI que le financement des retraites des métiers pénibles devait passer par une cotisation de l'employeur et non par une augmentation de la CSG.

"Ce qui ne serait pas acceptable, par exemple, c'est que l'on dise : on va prendre en compte la pénibilité et ce sont les salariés qui vont se la payer par une augmentation de la CSG (Contribution sociale généralisée, NDLR)", a-t-il dit. "La prise en compte de la pénibilité, c'est une revendication que nous avons depuis longtemps (..). Ce que nous n'avons jamais réussi, notamment avec le patronat, c'est de voir les moyens de financement", a souligné jean-Claude Mailly.

"La pénibilité, si on veut la traiter, ça doit passer notamment par une cotisation employeur. C'est quand même les entreprises qui sont responsables des conditions de travail", a ajouté le patron de FO estimant que la prise en compte de la pénibilité ne devait pas être "une contre-partie à l'allongement de la durée d'activité".
Jean-Marc Ayrault doit recevoir une dernière fois les partenaires sociaux les 26 et 27 août, avant la présentation officielle d'un projet de loi sur le dossier sensible des retraites début septembre. 

Posté par lemilitant à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 20 août 2013

10_septembre_2013

Posté par lemilitant à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

retraites : nous ferons tout pour qu'ils reculent ! le 10 septembre public/privé ensemble vers la victoire !

 

 

Le leader de FO estime l’augmentation de la durée de cotisations inefficace et stupide. Selon Jean-Claude Mailly, la politique de François Hollande n’est pas très différente de celle de Nicolas Sarkozy. Elle obéit à l’austérité européenne.

Dans quel état d’esprit rentrezvous ?
Combatif… Je constate, lors de mes déplacements qu’il y a beaucoup d’insatisfactions sur le pouvoir d’achat, l’emploi et les retraites. Le tout dans un contexte peu brillant : le sursaut de croissance est fragile et la politique d’austérité continue.

Et les gens que vous rencontrez sont-ils combatifs ?
Je ressens de la grogne et du mécontentement. On le mesurera le 10 septembre, mais je sens déjà qu’il y aura du monde. Nous sommes sur un volcan : on voit de la fumée, on sait que ça bouillonne sans savoir quand aura lieu l’éruption… Je ne suis pas vulcanologue, mais je sais qu’il faudra que ça sorte, ou socialement ou politiquement.

Qu’attendez-vous sur les retraites?
Pour l’instant, nous n’avons que des pistes, des ballons d’essai. Il y a même tellement de ballons sur le terrain que nous ne savons plus dans lequel taper… Le plus grave est l’allongement de la durée de cotisation qui est stupide, dangereux et inefficace. Les jeunes générations se demandent si elles auront une retraite, ou alors à quel âge, parce que depuis vingt ans, les réformes se succèdent sur le même modèle. Et continuer d’allonger la durée de cotisation, c’est au fond la même chose que de repousser l’âge légal, cela conduit à partir plus tard en retraite. Si le gouvernement retient par exemple l’hypothèse de 44 ans de cotisation, cela veut dire qu’un jeune ayant commencé à travailler à 23 ans ne partira pas avant 67 ans ! Ce n’est pas acceptable. Sauf si l’objectif du gouvernement est de faire plaisir aux marchés et à la Commission européenne.

Mais vous espérez vraiment faire reculer le gouvernement ?
Ah oui, nous ferons tout pour qu’il recule sur les points inacceptables en matière de retraites.

Vous défendez « la France du moindre effort » décrite par le nouveau président du Medef, Pierre Gattaz ?
M. Gattaz nous fait du patronat de combat, de lutte des classes ! Son credo, c’est l’ultralibéralisme : moins de contraintes, moins de charges… Si cela se confirme dans les prochaines négociations, cela veut dire que les relations vont se tendre avec le patronat.

Jean-Luc Mélenchon vient d’accuser François Hollande de mener « une politique de droite ». Vous êtes d’accord ?
Je ne rentre pas dans ces questions… Ce sont les syndicats, pas les partis, qui appellent à manifester. Et je me souviens qu’en 2010, dans les manifestations contre la réforme des retraites, il y avait des délégations du Parti socialiste… En revanche, je dis que la décision la plus importante de François Hollande est d’avoir renoncé à renégocier le traité européen : à partir du moment où l’on accepte cette logique, on rentre dans un entonnoir d’austérité dont la réforme des retraites est une conséquence. C’est pourquoi la politique menée par François Hollande n’est pas très différente de celle de Nicolas Sarkozy : elle obéit à la même logique européenne.

phpeLwvl0

 

 

Posté par lemilitant à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 19 août 2013

Après quelques jours de vacances FO CHARPENNES repart ! retraites : public privé diviser pour mieux régner !

LIRE ET COMPRENDRE QUE POUR TOUS LES SALARIES QU 'ILS SOIENT DU PRIVE OU DU PUBLIC , LE RESULTAT EST IDENTIQUE !

Posté par lemilitant à 22:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 8 août 2013

fonctionnaires portugais : plus que les yeux pour pleurer !

Le Portugal, sous perfusion de la troïka (le FMI, la BCE et la Commission européenne), continue de tailler dans ses dépenses publiques. Le gouvernement envisage ainsi de baisser de 10% le montant des retraites des fonctionnaires qui perçoivent plus de 600 euros par mois, et de repousser l’âge légal de départ à la retraite de 65 à 66 ans pour tous, dès 2014.

Le pays doit réaliser 4,7 milliards d’euros d’économie, dans le cadre d’une réforme de l’Etat. Cette  réforme était exigée par les créanciers internationaux. Le Portugal bénéficie en échange d’une aide de la troïka à hauteur de 78 milliards d’euros.

30.000 postes de fonctionnaires supprimés

Les négociations sont en cours entre le gouvernement portugais et les syndicats. Fin juillet, le Parlement avait approuvé une augmentation du temps de travail des fonctionnaires, désormais fixé à 40 heures par semaine au lieu de 35.

Un plan de départs volontaires dans la fonction publique devrait également avoir lieu en septembre. L’objectif est de supprimer 30.000 postes sur les 700.000 fonctionnaires que compte le pays.

La baisse des pensions et le recul de l’âge de départ doit assurer l’avenir du système de retraite et "un principe d’équité" entre fonctionnaires et salariés du privé, a expliqué Helder Rosalino, secrétaire d’Etat à l’Administration publique.

Mesures réversibles si la croissance revient

"Ces coupes seront toutefois réversibles dans un contexte de croissance et d’équilibre des finances publiques", a-t-il précisé. Pour cela, il faudrait que l’économie portugaise enregistre une croissance de 3% et un déficit public de 0,5% du PIB pendant deux ans de suite.

Or, le Portugal est entré dans sa troisième année de récession en 2013. La croissance devrait se contracter de 2,3% cette année, avant un léger retour dans le vert en 2014, à 0,6%.

Victime d’une grave crise politique, le Portugal a obtenu de la troïka de repousser sa visite prévue en août à septembre.

Posté par lemilitant à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]